Fragment 4 : Le temps, valeur de la vie

Un vieil homme barbu semble ému aux larmes

Sénèque est un philosophe si vieux qu’il en est mort il y a un peu moins de 2000 ans. J’ai eu la curiosité de voir ce qu’il avait à nous dire sur “la vie heureuse”.

Un ouvrage fort réfléchi, on n’en attendait pas moins du garçon, qui nous décrit, ironie de l’humanité, des problèmes très actuels à notre mode de vie dans cette société si contemporaine.

Arrive alors la question du temps, au coeur de son livre “De la brièveté de la vie” qui complète le premier. Il aborde cette évidence choquante pour lui. On a un temps limité pour vivre notre vie et cultiver notre joie, et on le dilapide envers la foule qui nous le dévore. 

Face à une partie de son texte, quelque chose m’interpelle, quelque chose qui me fait avancer un peu plus, me transforme à nouveau. Une prise de conscience silencieuse mais profonde sur ce qui n’est certainement pas le sens de la vie. J’ai alors eu envie de lui donner un corps, une forme, pour m’accompagner pour les années à venir. Je le mets en fragment, que j’ajoute aux autres. Une collection de cailloux qui, ensemble, tracent un chemin, vers moi, vers chez moi.

Sénèque semble désespéré de notre bêtise, et je le comprends bien. Le brave garçon souhaite tellement nous voir heureux qu’il ne saisit pas l’absurdité de nous voir prendre le chemin inverse. 

Un vieillard n’a pas forcément vécu, selon lui, et cette idée me hante. Comme dans K-Pax, on peut entendre au fond de la conscience quelqu’un répéter en boucle “je ne veux pas mourrir avant d’avoir vécu”. Certes, moins fort, merci, il y en a qui travaillent…

“Ne va pas croire que les cheveux blancs et les rides prouvent qu’un homme à longtemps vécu : il n’a pas longtemps vécu, il a longtemps été.”

 

Merci de me donner votre appréciation
[Total: 3 moyenne : 4.7]
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.