Si tu savais discerner le Bien du Mal
Et punir chacun pour acte immoral
Si tu savais prendre en pitié les désespérés
Et donner afin de les protéger des obstacles égarés

Si tu savais choisir entre deux frères celui à sauver
Et l’autre d’un geste le condamner
Si tu savais récompenser de richesses les Maîtres de Guerre
Et bénir leur armée de t’avoir vengé

Si tu savais accepter que ton Nom soit associé
Aux cris, aux meurtres, aux bombes contre l’Humanité
Si tu savais, d’un seul mot, ton peuple le terroriser
Et attendre qu’il te supplie pour l’aider

Si tu voulais montrer ton visage pour prouver aux Hommes
Qu’ils se doivent d’être sage
Et de régler en Mage les problèmes d’aujourd’hui
comme de chaque âge

Si tu multipliais les messages pour affaiblir les nations
Et donnais à un seul la Vérité et aux autres l’Illusion
Et face à la tristesse, la peur et l’abandon
Offrir au Monde ce qui lui semble bon

Si ton plaisir était l’adoration, et ta peur l’abandon
Et ton but la soumission et l’Amour que nous t’offrons
Si la paix était ta finalité et la Guerre un subtil accès

Alors les Rois, la Chance et les Cieux
Seraient à jamais tes esclaves soumis
Et ce qui vaut moins que Ta Gloire à mes Yeux
Tu ne serais qu’un Homme, mon Dieu…

Merci de me donner votre appréciation
[Total: 1 moyenne : 5]